website statistics
Menu

Le rachat de crédits dynamisé par les taux toujours très bas

emilie.bastard - 10 juin 2014 - Actualités

Le rachat de crédits dynamisé par les taux toujours très bas
5 (100%) 1 vote

Bonne nouvelle : en cette fin de premier semestre 2014, la chute des taux se prolonge. En mai 2014, les emprunteurs pouvaient souscrire un prêt sur 20 ans avec un taux moyen historique de 3,13%. Cette situation profite au marché des renégociations de prêts qui représentent aujourd’hui près de 20% des dossiers de demande de crédits.

Le rachat de crédits dynamisé par les taux toujours très bas

L’année dernière, les conditions de taux ultra favorables avaient favorisé une véritable envolée des demandes de rachat de crédits. D’après les statistiques de la Banque de France, sur les 140,6 milliards d’euros de prêts immobiliers accordés en 2013, le montant des rachats de crédits représentaient près de 28 milliards d’euros. En ce début d’année 2014, cette attractivité pourrait perdurer. Les banques continuent en effet à adopter une démarche commerciale agressive en octroyant des prêts à des taux de particulièrement bas. En moyenne, les bons dossiers obtiennent des taux de 2,83% sur 15 ans et 3,13% sur 20 ans, soit un recul de 0,07 point par rapport aux conditions proposées à la même époque en 2013.

Cette situation incite de nombreux emprunteurs à se lancer dans une opération de rachat de crédits pour renégocier leurs conditions de taux.

Pour comparaison: lorsque les taux étaient de 4,20% en mars 2012, le coût total d’un emprunt de 200 000 euros sur 20 ans s’établissait aux environs de 95 954 euros. Le même prêt souscrit aujourd’hui revient aux alentours de 69 341 euros. Soit une économie de 26 660 euros !

Près d’un souscripteur sur deux pourrait ainsi faire baisser le coût total de son emprunt. Les crédits signés entre mi-2007 et mi-2009 et ceux conclus entre 2011 et mi-2012 offrent notamment de belles opportunités d’économies pour les emprunteurs. Rappelons qu’un écart de taux de 0,6 ou 0,7% peut suffire pour des crédits d’un montant important, souscrits sur une période longue. Par exemple, les emprunteurs ayant souscrits un crédit à 4% en 2012, voire 5,30% fin 2008, ont tout intérêt à s’informer sur les économies qu’ils pourront réaliser en tentant un rachat aux conditions de cette fin de premier semestre 2014.

Notre conseil : faire racheter son crédit comporte certains risques qu’il faut connaître avant de vous lancer. Pour éviter les pièges et prendre les bonnes précautions, consultez des spécialistes, tels que les conseillers SOLUTION CREDIT. A votre écoute et expert de la renégociation de prêts, ils sauront vous guider à chaque étape en vous orientant vers les options les plus sures et les plus avantageuses.

effectuer une simulation

Tags :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.